JE M'APPELLE CARLOS


 
 


De Paris à Tahiti, de l'Île Maurice à Panama, de chansons en tournées, des îles lumineuses du bout du monde aux nuits en fête sur tous les continents, Carlos nous ouvre les portes de ses souvenirs, ceux d'un petit garçon pas tout à fait comme les autres, qui va de venir le chanteur que l'on connait et que l'on aime.
Fils de Boris et Françoise Dolto, Ivan-Chrysostome Dolto, alias Titi-Boss, alias Vaniouchka, alias plus tard Carlos, fut tout jeune un enfant indépendant, imaginatif et entreprenant. Une adolescence précoce à Saint-Germain-Des-Prés, fin des années 1950, la découverte de la radio, du jazz, le bonheur de la fête, des amis, des rencontres, son engouement pour le monde de la nuit et du spectacle, qu'il rallie très vite, auguraient bien d'une vie à cent à l'heure. Les tournées avec ses amis Sylvie Vartan, Michel Sardou, Joe Dassin le propulsent très vite en haut de l'affiche. Les disques d'or s'accumulent. La télévision avec les grandes émissions de variétés, les magazines d'aventure et la série 'Le Jap', la publicité avec la fameuse campagne Oasis laissent cependant à ce grand pêcheur devant l'Eternel le temps de parcourir tous les océans du monde à la recherche du poisson-roi, le marlin.
Cet aventurier touche-à-tout est aussi un tendre qui porte au paroxysme le culte de l'amitié. Son livre en forme d'autoportrait vous fera partager la vie trépidante et les bonheurs d'un homme chaleureux, drôle, plein d'humour et de tendresse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire